LA CITÉ

Moulay Driss Zerhoun est la première cité musulmane en Afrique du Nord dont le nom a été emprunté à son fondateur Moulay Driss. Elle est perchée à 550 mètres d’altitude, sous le Djebel Zerhoun et s'étend sur deux collines, entourée de plaines vertes où abondent des oliviers. Jusqu’en 1917, la ville a été interdite aux non musulmans, aujourd’hui, elle conserve son caractère de ville sainte.

La ville s'accroche à une colline, c'est un dédale d'escaliers ! Certaines places, appelées "terrasses", offrent une vue plongeante sur la cité, le mausolée et l’enchevêtrement des ruelles et des maisonnettes qui l’entourent.

LE MAUSOLÉE DE MOULAY DRISS Ier

Le sanctuaire de Moulay Driss Ier, descendant du prophète Mohammed, fondateur de la dynastie Idrisside, 1ère dynastie musulmane du Maroc, avait trouvé refuge à Moulay Driss Zerhoun, après avoir fui Bagdad à la fin du VIIIème siècle.

Il y repose depuis 12 siècles.

LE MOUSSEM DE MOULAY DRISS AL AKBAR

Ce moussem  est la plus grande fête religieuse que connaît cette petite ville sainte.

Chaque année, à la fin du mois d’août, des milliers de pèlerins, de confréries soufies et différentes corporations, en quête de bénédictions, viennent rendre hommage à leur saint, chargés de nombreuses offrandes, accompagnés par des troupes folkloriques telles que Aissaoua, Hmadcha et Hal Touat.

Le moussem est considéré comme le pèlerinage du pauvre pour celui qui ne peut aller à la Mecque.

La confrérie soufie des Alamiyine inaugure les cérémonies par la khamra (symbole d’ivresse) qui conduit les adeptes par des phases de plus en plus haletantes jusqu’à l’extase de l’union mystique avec le divin.

L’OLIVE DE MOULAY IDRISS

La région de Moulay Driss Zerhoun est célèbre depuis l'Antiquité pour sa production d'huile d'olive. Il existe encore des huileries artisanales dans la petite ville. à partir de la deuxième quinzaine de novembre, toute une activité économique débute: la cueillette des olives bat son plein. Des toiles en plastique de toutes les couleurs sont étendues sous les oliviers, pour cueillir les fruits à portée de main et gauler les autres fruits.

Dans la région, les olives gagnent rapidement les pressoirs ou différents autres récipients qui attendent d'être remplis d'huile. Il existe aussi ponctuellement des marchés d'olives fraîches.

INFORMATIONS PRATIQUES

Hébergement:
il existe plusieurs hôtels et maisons d’hôtes dans la cité, ainsi que des gîtes tout autour de la petite ville.

Restauration:
sur la place centrale, des petites gargottes proposent des tagines et des keftas, spécialités de Moulay Driss Zerhoun.

Transport:
Depuis Meknès: environ 26 km, direction route de Tanger. En sortant de Meknès (prendre la route nationale 13), à 8 km tourner à droite en direction de Moulay Driss Zerhoun.
Il est possible de prendre un bus à la station Lahdim, Gare routière Sidi Said et à la nouvelle ville ou un grand taxi en face de l’Institut français à Hamriya.

Newsletter

Ne manquez pas les promotions et les nouveautés que nous réservons à nos fidèles abonnés.
Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.

Téléchargez notre application mobile Visit Meknès disponible pour IOS et Android

HAUT