La partie ancienne de Meknès est ceinturée sur près de 40 km par de gigantesques remparts constitués de trois enceintes, édifiés sous le règne de Moulay Ismail entre le XVIIème et le XVIIIème siècles pour défendre l’entrée de la cité. La première était destinée à arrêter les cavaliers, la seconde empêchait les fantassins de pénétrer dans la ville et la troisième arrêtait ceux qui étaient parvenus à passer les deux premiers obstacles.

Il existe trois types de remparts : ceux de la ville impériale, de la ville ancienne et les murailles secondaires ou périphériques. Ils sont en pisé et se distinguent par leurs caractères volumineux et défensifs et constituent la fortification militaire de la ville ismaïlienne. La hauteur  de ces murailles varie entre 7 et 15 mètres et leur épaisseur  varie entre 1,50 et 3 mètres.

Le tour des remparts peut se faire soit en voiture soit en calèche. Il permet de contourner la médina par le nord offrant une vue panoramique sur les vieux quartiers et permet d’apprécier la richesse architecturale et les  édifices qui continuent à défier le temps…

En effectuant un circuit de six kilomètres environ , en partant en général du splendide panorama de Belle Vue (près de l’Hôtel Transatlantique), vous pouvez rejoindre la rue El Meriniyine, qui surplombe Oued Boufekrane et de là, longer les remparts vers le nord jusqu’à la porte Berdaine.

UNE CITÉ AUX BELLES PORTES

Cette imposante muraille a été percée de tours, de bastions et de près de 20 portes monumentales, nommées Bab en arabe. Les portes que vous pouvez admirer sur le tracé du Tour des Remparts sont indiquées sur la carte. Ci-après une sélection des plus belles portes :

Bab Mansour

édifiée par le sultan Moulay Ismail  entre 1672 et 1675, puis achevée par son fils Moulay Abdallah en 1731. Se distinguant en tant que fleuron architectural, cette porte constitue l’emblème et le symbole de la ville de Meknès. Elle est également considérée parmi l’une des plus belles portes du monde. Le Sultan Moulay Ismail a entamé la construction de la Kasbah par la création de cette porte pour franchir les remparts de la ville fortifiée. Elle est l’élément constituant de la partie la plus ancienne de la Kasbah Ismailienne. Conçue selon le schéma traditionnel des portes marocaines, Bab El Mansour atteint une hauteur globale d’environ 16 mètres. La salle de Bab Mansour abrite aujourd’hui une galerie d’art.

Bab Berdaine

Construite au XVIIème siècle par Moulay Ismail, cette belle porte tient son nom des fabricants de bâts qui peuplaient la place. Dans l’ouverture, se détache le minaret de la mosquée Berdaine, édifiée par Mohammed III, puis restaurée par Moulay Ismail.

C’est la porte la plus septentrionale de la médina de Meknès. La façade extérieure de cette porte fait partie de la même catégorie de portes monumentales que Bab Dar Lakbira et Bab el Khemis. Elle se dresse au sommet d’une colline et parait à la fois majestueuse et élancée entre ses deux tours.

Bab Berdaine, devait tenir au XVIIIème siècle un rôle important dans l’économie de Meknès, concentrant sur elle tous les échanges tant commerciaux que diplomatiques, avec le Nord et donc avec l’étranger. On note que Moulay Ismail a doté cette entrée de la médina d’une porte digne des quartiers royaux.

Bab el Khemis , dite “la Porte Heureuse”

Bab el Khemis (jeudi), une des plus belles portes ismaïliennes qui n’appartient pas directement à la kasbah de Meknès est datée par son inscription de 1687 (1098 de l’hégire).

Porte monumentale en briques, délimitée par deux tours carrées en pisé , était à l’origine, la porte Ouest de « Madinat  Arryad  Al Anbari » ( cité du jardin de l’ambre ), construite sous le règne de Moulay Ismail au profit de l’armée des Oudayas et les hautes personnalités de la cour.

Des inscriptions gravées sur son fronton indiquaient: « Je suis la porte heureuse aussi fière que la pleine lune dans le ciel. Mon imposante structure raconte la gloire du Sultan Moulay Ismail. Il m’a construit en l’an 1098 (H) »

Bab Dar Lakbira

Cette porte construite en 1678 (1090 de l’hégire), sous le règne de Moulay Ismail, est l’entrée monumentale principale du quartier Dar Lakbira qui occupe un espace de 320 mètres de long sur 420 mètres de large.

C’est aussi l’une des portes les plus harmonieuses et les plus anciennes de la kasbah ismailienne. Haute de 12 mètres environ, elle est construite entièrement en brique de terre noyée dans un mortier traditionnel à base de terre et chaux.

Dar Lakbira fut la première demeure que Moulay Ismail se fit construire à Meknès, après son avènement au trône, en 1672, après avoir fait dégager la partie Sud-Est de la médina et après avoir créé aussi la place Lahdim.

BALADE À MEKNÈS EN CALÈCHE

Prenez le temps de flâner en calèche pour découvrir à votre rythme la ville historique de Meknès. Au départ, généralement, des places  Lalla Aouda et Lahdim, cette balade vous fera découvrir des quartiers et les plus belles avenues et rues de la ville. Les calèches permettent en effet de parcourir aisément les principaux sites touristiques de la ville. Le temps de la promenade dépend du client  et le coût est fixé en fonction du circuit choisi, de la quantité de sites à visiter et du nombre de personnes à transporter (4 à 5 personnes  au maximum).

Plusieurs monuments bénéficient  de la convention cadre relative à la réhabilitation et la valorisation de la médina de Meknès.

HAUT